Article paru sue le site du journal local l’Union, le 31 juillet 2018

Les évangélistes du Grand Est passent quatre jours à Châlons

Les chants religieux résonneront jusqu’au jeudi 2 août à proximité du quartier le Verbeau. Une petite centaine d’évangélistes du Grand Est invite les habitants du quartier à sa cérémonie quotidienne qui se tient à 20 heures allées de forets. « Nous voulons témoigner de ce que Dieu fait pour nous », assure une jeune femme au début de cette réunion qui s’articule autour de chansons et d’interventions des croyants. Parmi les témoignages qui ont émaillé cette première réunion, lundi 30 juillet, Benjamin explique : « Je suis parti de chez mes parents à l’âge de 18 ans. J’ai vécu tout ce que le monde peut proposer. » Un passage dans « le monde de la nuit », dont il est sorti depuis. « J’ai une entreprise aujourd’hui, j’ai une famille. Je ne mérite rien, c’est la grâce ».

Ce courant religieux issu du protestantisme met l’accent sur des interventions divines dans la vie de tous les jours. Chacun pourra se faire son idée sous le chapiteau et rencontrer le pasteur de Châlons Daniel Glœckler.

 

2018-11-30T15:32:20+00:00