La Fête des pères 2020

Contrairement à celle de la fête des mères, la date de la fête des pères 2020 n’est pas décalée. En effet, elle a bien lieu comme à l’habitude le 3e dimanche de juin, soit pour cette année le dimanche 21 juin.

église châlons en champagne - fête des pères 2020

Voici un petit poème pour nos papas :

UN PAPA-RAPLUIE

(de Pierre Ruaud)

Un papa-rapluie

Qui me fait un abri

Quand j’ai peur de la nuit

Un papa-ratonnerre

Je ne sais pas quoi faire

Quand il est en colère

Un papa-rasol

Avec qui je m’envole

Quand il rigole

Un papa tout court

Que je fête en ce jour

Avec tout mon amour

Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants,

Et le cœur des enfants à leurs pères.

MALACHIE 4.6

Au fait, d'où vient la Fête des pères ?

Effectivement, chaque 3ème dimanche de juin, on a l’habitude de célébrer la Fête des pères. Mais sait-on vraiment d’où vient cette tradition ?

C’est aux États-Unis que naît la célébration de la fête des pères. La jeune Sonora Smart Dodd (1882-1978) était la fille d’un vétéran de la guerre de Sécession, Henry Jackson Smart, veuf depuis de longues années. En 1909, elle entend parler de l’initiative d’Anna Jarvis, visant à initier une fête des mères, lors d’un sermon prononcé dans une église méthodiste de Spokane, dans l’État de Washington. La jeune femme réclame alors une célébration de la paternité, venant en complément de la fête des mères. Elle propose même la date d’anniversaire de son géniteur, le 5 juin. Les pasteurs de la région se saisissent de l’idée, même s’ils décident d’établir la fête au troisième dimanche de juin : la première fête des pères est organisée, à Spokane, le 19 juin 1910.

Si les réjouissances de Spokane sombrent vite dans l’anonymat, l’idée de fête des pères est lancée. Dans les années 1920, le président américain Calvin Coolidge tente d’en faire une fête officielle, mais se heurte au Congrès. Les parlementaires craignent effectivement que ce rappel des vertus paternelles devienne, à l’image de la fête des mères, un barnum commercial. Il faut attendre 1966 pour que le président Lyndon Johnson reconnaisse le rituel dans une proclamation officielle. Six ans plus tard, Richard Nixon signe une loi qui en fait une journée de célébration nationale. Le « Father’s Day » est définitivement fixé au troisième dimanche de juin.

Et en France ?

La fête des pères a été célébrée pour la première fois en France en 1952. Aussi étonnant que cela puisse paraître, on doit cette arrivée à un fabricant de briquet. En effet, l’entreprise Flaminaire s’inspire de la célébration américaine et de la manne suscitée par les achats des enfants et des compagnes. Sur ses affiches, on peut alors lire : « Nos papas nous l’ont dit, pour la Fête des pères, ils désirent tous un Flaminaire ». Très vite, les entreprises et médias reprennent ce motif, qui répond quelques semaines plus tard à la fête des mères.

Fête des pères 1952

Malgré l’aspect commercial indéniable de la Fête des pères, il est bon pour nous de consacrer au moins une journée pour rendre hommage à nos papas. Pour ceux qui ont eu un véritable Papa, rappelons-nous tous les efforts qu’ils ont fournis pour nous éduquer et nous instruire, veiller sur nous, nous nourrir, … Sans eux, nous ne serions pas ce que nous sommes aujourd’hui. Pour ceux qui n’ont pas eu cette chance, nous avons tous le plus merveilleux des papas : Dieu, le Père céleste, qui veille sur nous. 

Alors, à nouveau, célébrons nos papas !

Joyeuse Fête à tous les Papas !