Pâques 2020

La Pâques est une fête chrétienne qui commémore la résurrection de Jésus-Christ. Pâques est un dérivé d’un verbe hébraïque signifiant « passer outre », dans le sens d’épargner.

église châlons en champagne - Pâques 2020
église châlons en champagne - Pâques 2020

Pourquoi cherchez-vous parmi les morts Celui qui est vivant ? Il n’est pas ici, mais Il est ressuscité.

LUC 24.5-6

Initialement, la Pâque juive

La Pâque a été instituée en Égypte, pour commémorer l’évènement fondamental de la délivrance des Israélites. En effet, à ce moment, le peuple d’Israël est esclave en Égypte. Dieu envoie Moïse pour demander à Pharaon de laisser partir libre le peuple d’Israël. Mais Pharaon refuse. 9 jugements de Dieu s’abattent alors sur l’Égypte. Mais rien n’y fait, Pharaon s’obstine et refuse de laisser partir le peuple. Vient ensuite la 10ème et dernière plaie. Dieu fait mourir tous les premiers-nés des Égyptiens. Mais Il épargne les demeures israélites  dont les portes étaient marquées du sang d’un agneau. C’est alors que Pharaon accepte finalement de laisser partir le peuple librement.
Ainsi, la Pâque juive célèbre le souvenir de la nuit où Dieu avait épargné les enfants des Israélites, et permis la délivrance de tout le peuple.

Christ, la Pâque chrétienne

De la même manière, la crucifixion et la résurrection de Christ représentent les évènements fondamentaux de la délivrance des Chrétiens. C’est pourquoi, on célèbre cette fête. Jésus est l’agneau de la Pâque chrétienne. Tout comme l’agneau pascal, Il était sans défaut, aucun de ses os n’a été brisé, et Son sang a servit et sert encore de signe devant Dieu.

église châlons en champagne - Pâques 2020

La résurrection de Jésus, 3 jours après sa mort, constitue avec la croix la base même de l’Évangile.

Pourtant, la mort de Jésus avait été dûment constatée par les autorités. De plus, ces dernières avaient pris les précautions nécessaires pour empêcher toute supercherie. Mais le fait de la résurrection est surabondamment prouvé. Les témoignages sont nombreux et concordants : les femmes, Marie-Madeleine, les disciples, Pierre, Jean, Jacques, Thomas, les gardes, les anciens, les disciples d’Emmaüs, les 500 frères dont parle le passage de 1 Corinthiens 15.6, les onze apôtres, Saul de Tarse. Les disciples, loin de forger eux-mêmes des apparitions imaginaires, ont eu beaucoup de peine à se laisser persuader d’un fait si extraordinaire. Jésus leur reprocha vivement leur incrédulité et leur dureté de cœur. Mais Il leur fournit de telles preuves qu’ils furent unanimement persuadés. Une telle foi les transforma et les rendit capables d’annoncer, en toutes circonstances, le message de l’Évangile.

D’autre part, le tombeau était demeuré vide. Et les ennemis même de l’Église naissante n’ont jamais pu produire le cadavre du crucifié.

Après les 40 jours passés avec ses apôtres, le Christ glorifié les quitta. Puis Il leur envoya le Saint-Esprit. Désormais, les disciples devinrent en tous lieux les témoins de la résurrection.

« Jésus, l’enquête » est un film intéressant à regarder au sujet de la résurrection de Christ.

Pâques, avec ou sans "s" ?

Les fêtes juive et chrétienne portent le même nom jusqu’au 16ème siècle. Pâques se dit au pluriel chez les Chrétiens pour se distinguer de la fête juive, mais aussi pour évoquer à la fois, la passion, la crucifixion et la résurrection de Christ.

Joyeuses fêtes de Pâques à tous !